con3cons1cons2cons3cons4

Construction

La construction du « Théâtre Capitole » – c’est son nom d’origine – est décidée en décembre 1927 par la Société Anonyme du Capitole. Les plans sont dessinés par l’architecte lausannois Charles Thévenaz et la construction confiée à MM. Oyez, Chessex et Cie. Les travaux durent cinq mois et demi et coûtent 800 000 francs ; ils sont documentés par un film étonnant – La construction du plus beau cinéma de Lausanne, le Capitole – conservé à la Cinémathèque Suisse.

Sis au 6 de l’avenue du Théâtre (parcelle n° 6069), l’établissement occupe une superficie d’environ 1200 m2 et est inauguré le 29 décembre 1928. En raison de l’Hôtel de la Paix qui le surplombe depuis la rue Benjamin Constant, le bâtiment est soumis à une servitude limitant sa hauteur. À cela s’ajoute la déclivité importante du terrain.

Ces contraintes engagent Charles Thévenaz à « adopter une solution un peu spéciale » (selon ses propres termes rapportés par le Bulletin technique de la Suisse romande n°10, 17 mai 1930). Contrairement aux « palaces » de l’époque – pensez au Roxy de New York avec sa grande façade et ses colonnes doriques ! – le Capitole se déploie ainsi en largeur et non en hauteur, afin d’épouser au mieux la pente de l’avenue du Théâtre.