événements

Tous les mois, des soirées spéciales et des avant-premières en présence de réalisateurs, acteurs et personnalités du cinéma.

Cliquer sur les dates pour acheter des billets en ligne.
Toutes les informations sur live.cinematheque.ch


alouestdujourdain

Avant-première: « A l’ouest du Jourdain » d’Amos Gitai

Lundi 23 octobre à 20h30

v.o. s-t fr.
Israël, 2017 - durée: 1h28'
âge légal: 12 - âge suggéré: 14

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

lundi 23 / 20:30

 

De Amos Gitai

Le réalisateur israélien Amos Gitai revient au Capitole pour présenter son dernier long métrage en avant-première.

En présence d’Amos Gitai
Amos Gitai retourne dans les territoires occupés pour la première fois depuis son film documentaire Yoman sade (Journal de campagne, 1982). Le réalisateur circule en Cisjordanie, où il est témoin des efforts de citoyens israéliens et palestiniens pour tenter de dépasser les conséquences d’une occupation qui dure depuis cinquante ans. Il interroge aussi des responsables politiques et des journalistes israéliens sur leur vision de l’avenir de la Cisjordanie. Des liens humains se sont tissés entre des militants des droits de l’homme, des journalistes, des militaires, des mères en deuil et même des colons. Devant l’absence de solutions politiques pour résoudre la question de l’occupation, ces hommes et ces femmes se lèvent et agissent au nom de leur conscience civique. Une quête de réconciliation qui était aussi celle du Premier ministre assassiné, Yitzhak Rabin et auquel Gitai a consacré plusieurs films (Milim et L’Arène du meurtre en 1996 et Rabin, the Last Day en 2015). Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au dernier Festival de Cannes, A l’ouest du Jourdain est une dénonciation implacable de l’occupation, mais aussi une recherche du chemin de la paix, au milieu d’une période sombre.


drugstore_cowboy

« Drugstore Cowboy » en présence de Gus Van Sant

Mercredi 25 octobre à 20h30

v.o. s-t fr./all.
Etats-Unis, 1989 - durée: 1h41'
âge légal: 18 - âge suggéré: 18

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   10.-

mercredi 25 / 20:30

 

De Gus Van Sant
Avec Matt Dillon, Kelly Lynch, James LeGros

La Cinémathèque suisse a le privilège d’accueillir Gus Van Sant au Capitole pour présenter Drugstore Cowboy, le 25 octobre à 20h30. Réalisé en 1989, ce film majeur dans la carrière du cinéaste américain marque l’ouverture de l’exposition que lui consacre le Musée de l’Elysée, et annonce une intégrale de ses films au Casino de Montbenon dès novembre.

En présence de Gus Van Sant
Les errances d’un junkie qui vit de petits vols dans les drugstores de la côte Ouest. Le jour où l’une de ses amies meurt d’une overdose, il décide de changer de vie, mais son passé ne tarde pas à le rattraper… «C’est un peu Bonnie and Clyde à Portland. Si ce n’est que Bob et Diane s’attaquent aux pharmacies plutôt qu’aux banques, avec un goût pour la mise en scène et une prédilection pour les pilules de Dilaudil, le produit le plus proche de l’héroïne dans le commerce. Par ailleurs, Bob, beau gosse et grande gueule (Matt Dillon au top de son charme hébété), et Diane, maîtresse femme, sont flanqués d’un autre couple un peu boiteux, Rick, le demeuré, et Nadine, la cruche. D’où le côté Pieds Nickelés de leurs expéditions, dont le moteur est l’irrépressible dépendance de Bob» (François Gorin, Télérama, 2015).


lesgrandestraversees

Avant-première: Les Grandes Traversées

Mardi 31 octobre à 20h30

En français
Suisse, 2017 - durée: 1h06'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

mardi 31 / 20:30

 

Documentaire de David Maye

Le documentaire Les Grandes Traversées de David Maye est présenté en avant-première au Capitole et en pré-ouverture du Ciné-Festival.

En présence de David Maye
Alors que la mère du réalisateur lutte contre le cancer, sa sœur annonce qu’elle est enceinte et son père s’attelle à rénover la salle à manger familiale. David Maye, lui, s’empare de sa caméra et décide de filmer l’intimité de sa famille, les moments partagés dans la maison qui l’a vu grandir, entre les vignes du Valais, aux creux des montagnes. Il filme comme si ces images pouvaient retenir, encore un peu, sa famille solide et soudée, quand tout s’effrite face à la perspective de la mort. Par la matière cinématographique, il donne corps à l’indicible et tente de résister à l’inévitable. Peu à peu, dans les interstices du temps qui reste et par un montage subtil, il tisse et conforte ces liens familiaux, comme le précieux héritage que ses parents ont mis toute une vie à construire.


amonage

Avant-première: A mon âge je me cache encore pour fumer

Jeudi 2 novembre à 20h30

v.o. s-t.fr
Algérie, France, Grèce, 2017 - durée: 1h30'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

jeudi 2 / 20:30

 

De Rayhana
Avec Hiam Abbass, Fadila Belkebla, Nadia Kaci

L’avant-première du premier film de la réalisatrice algérienne Rayhana est au programme du Ciné-Festival et de «Lausanne – Méditerranées», un événement organisé par la Ville de Lausanne en novembre sur l’espace méditerranéen.

En présence de Rayhana et de la productrice Michèle Ray Gavras
Dans les années 1990, au début de la vague de terreur islamiste qui va mener l’Algérie à la guerre civile, un groupe de femmes se retrouve dans un hammam. A l’abri du regard des hommes, elles partagent les joies et les peines de la condition féminine musulmane, se confrontent, s’interpellent… La réalisatrice Rayhana porte ici à l’écran un texte qu’elle a d’abord écrit pour le théâtre. «Les intentions sont nobles: tirer le film vers la fable et l’hymne aux libertés – de plus en plus sacrifiées. La vérité simple des portraits séduit pourtant davantage, chaque femme portant une histoire (…). Mais cet univers si féminin garde une âpreté. Elle se lit sur les visages de Hiam Abbass, Biyouna ou Nadia Kaci, comédiennes dont le tempérament fait merveille pour dire, sans aucune sensiblerie, le courage des Algériennes. Et leur endurcissement» (Frédéric Strauss, Télérama, 2017).


ecal

Les films de diplôme de l’ECAL

Mardi 7 novembre à 19h30

En français
Suisse, 2017 - durée: 4h08 (dont un entracte de 30')'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     Entrée libre
Prix réduit*:  

mardi 7 / 19:30

 

Comme chaque année, l’ECAL présente au Capitole les films de diplôme de ses élèves.
Entrée libre.
Séance en présence des réalisateurs et réalisatrices, ainsi que d’une diplômée en filière scripte.


exlibris

Avant-première: Ex Libris – The New York Public Library

Mercredi 8 novembre à 18h

v.o. s-t.fr
Etats-Unis, 2017 - durée: 3h17'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

mercredi 8 / 18:00

 

Documentaire de Frederick Wiseman

L’avant-première du dernier documentaire de Frederick Wiseman, une plongée au cœur de la troisième plus grande bibliothèque du monde.

En présence de Frederick Wiseman
Frederick Wiseman investit la troisième plus grande bibliothèque du monde, la New York Public Library et montre comme ce lieu d’apprentissage et d’accueil s’implique auprès de ses lecteurs et participe ainsi à la cohésion sociale. « Aller trouver l’espoir là où il se trouve et en rendre compte. Dans Ex Libris, Wiseman s’attarde dans la bibliothèque publique de New York, lieu essentiel d’échanges culturels et sociaux où se croisent tous âges, toutes communautés, toutes conditions sociales. L’accumulation d’interventions d’écrivains et d’essayistes, de cours d’histoire et de littérature, de réunions de services sociaux, dessinent le parfait envers des Etats-Unis représentés par Trump : un pays où l’on pense, où l’on garde une conscience historique forte, un engagement social généreux » (Marcos Uzal, Libération, 2017).


levenerablew

Avant-première: Le vénérable W.

Mardi 21 novembre à 20h30

v.o. s-t.fr.
Suisse, France, 2017 - durée: 1h47'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

mardi 21 / 20:30

 

Documentaire de Barbet Schroeder

L’avant-première du dernier documentaire de Barbet Schroeder, un portrait brûlant d’actualité d’un moins bouddhiste birman extrémiste, projeté en présence du cinéaste.

En présence de Barbet Schroeder
En Birmanie, Wirathu est un moine très influent. Partir à sa rencontre, c’est se retrouver au cœur du racisme quotidien, et observer comment l’islamophobie et le discours haineux se transforment en violence et en destruction. Pourtant, nous sommes dans un pays où 90% de la population est bouddhiste, religion fondée sur un mode de vie pacifique, tolérant et non-violent. «Féru des portraits d’individus à double face tels que le tyran ougandais Idi Amin Dada ou l’avocat Jacques Vergès, Barbet Schroeder rencontre une figure de choix, portée à la notoriété paradoxalement tout à la fois par une religion pacifique et des intentions destructrices. Globe-trotter-réalisateur de 75 ans, Schroeder s’entretient avec Wirathu, ce moine aux discours xénophobes et extrémistes qu’il va caustiquement nommer ‘Vénérable W.’» (Jérémy Piette, Libération, 2017).


mon-voisin-totoro

Mon voisin Totoro

Mercredi 22 novembre à 15h

En français
Japon, 1988 - durée: 1h26'
âge légal: 6 - âge suggéré: 8

Prix plein:     10.-
Prix réduit*:   5.-

mercredi 22 / 15:00

 

Documentaire de Barbet Schroeder

Pour célébrer l’ouverture de sa 3e édition, le Festival Cinéma Jeune Public, à Lausanne et Pully, s’associe à la Cinémathèque suisse avec la projection de Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki (1988) le mercredi 22 novembre à 15h au Capitole. La séance sera suivie d’un goûter offert par le Festival.

Séance suivie d’un goûter
Version française

Pour se rapprocher de leur mère, en convalescence dans une maison de repos à la campagne, deux petites filles, Satsuki et son aînée Mei, s’installent avec leur père dans une maison au milieu des rizières. Tout à la joie d’investir, sous le soleil de l’été, leur nouvel environnement, les fillettes ne tardent pas à découvrir que la forêt proche est peuplée d’êtres fabuleux et de créatures fascinantes… Avec cet hymne à la nature et à l’enfance, Hayao Miyazaki signe l’un de ses plus beaux films d’animation. Une œuvre riche d’influences et de références où la poésie enchanteresse est sublimée par mille idées inventives de mise en scène. «Cette plongée dans un monde magique, taillé dans l’animisme, le silence, l’écologie, la malice et la sensibilité, est un ravissement constant» (Gilles Médioni, L’Express, 1999).


grease

Grease

Vendredi 24 novembre à 20h30

v.o. s-t.fr./all.
Etats-Unis, 1978 - durée: 1h50'
âge légal: 10 - âge suggéré: 12

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   10.-

vendredi 24 / 20:30

 

De Randal Kleiser
Avec John Travolta, Olivia Newton-John, Stockard Channing

Le vendredi 24 novembre, la Cinémathèque suisse et Le Romandie proposent un double évènement Grease avec blousons de cuir, jaquettes roses, cheveux gominés et peigne dans la poche arrière du jean. Les deux institutions unissent leurs forces pour vous faire danser et chanter dans deux lieux incontournables de Lausanne : tout d’abord en regardant les improbables déhanchés de John Travolta dans la plus belle salle de cinéma de Suisse, puis en allant les reproduire sous les voûtes du Romandie toute la nuit. Une soirée qui sera aussi l’occasion pour la Cinémathèque suisse et Le Romandie de célébrer une nouvelle collaboration, de donner la possibilité aux Lausannois et Lausannoises de redécouvrir cette comédie musicale culte dans sa copie 35mm d’origine, et de poursuivre la soirée en dansant sur les rythmes endiablés des trois DJettes Les Sœurs Tignasse qui régaleront les foules de leurs musiques américaines rétro. Ouverture des portes du Capitole à 19h30, projection du film à 20h30, puis rendez-vous au Romandie dès 23h. Le billet d’entrée au Capitole (15 CHF et 10 CHF tarif réduit) servant de sésame pour entrer gratuitement au Romandie.

Copie 35mm
Danny Zuko, chef de la bande des T-Birds, et Sandy Olsson, une étudiante en vacances, se rencontrent, se perdent de vue, se retrouvent, au gré de la rentrée des classes, du bal de promo, des courses de voitures et des concours de danse… L’une des comédies musicales les plus cultes, dotée de chansons grisantes sur lesquelles des millions d’adolescents allaient danser: Grease entraîne et subjugue. L’Amérique frappée par la crise dans les années 1970 se love avec nostalgie dans celle des années 1950, si glorieuses et insouciantes. L’intrigue, simple et naïve, met en scène un Travolta sexy, blouson de cuir et cheveux gominés, à la dégaine inoubliable, et une Olivia Newton-John dont certains ne sont pas encore revenus de sa transformation de petite voisine mignonne en une irrésistible vamp en pantalon moulant.


favelaolimpica

Avant-première: Favela Olímpica

Mercredi 29 novembre à 20h30

v.o. s-t.fr.
Suisse, 2017 - durée: 1h33'
âge légal: 16 - âge suggéré: 16

Prix plein:     15.-
Prix réduit*:   12.-

mercredi 29 / 20:30

 

Documentaire de Samuel Chalard

Documentaire au cœur d’une favéla brésilienne, menacée par les Jeux olympiques d’été 2016, présenté par le cinéaste lausannois.

En présence de Samuel Chalard
Les Jeux olympiques d’été de 2016 approchent et Rio de Janeiro se prépare à recevoir la communauté internationale. On construit des hébergements, des halles sportives, des stades d’athlétisme. Il faut que tout soit parfait pour briller devant les télévisions du monde entier. Si la construction avance à grands pas, c’est la destruction qui pose problème. A quelques mètres seulement de l’enceinte du parc olympique demeure une zone sensible qui fait tache sur la carte postale brésilienne : la favéla de Vila Autódromo. La mairie de Rio met tout en oeuvre pour prendre possession des lieux et fait pression quotidiennement sur ses habitants, leur offrant des indemnisations ou des possibilités de relogement. Mais certains d’entre eux s’opposent et se lancent alors dans une lutte déterminée qui va peu à peu s’intensifier.


*Prix réduit: Étudiant, AVS/AI, chômage, CarteCulture